Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine - Tourisme > Monuments, château, statues > Ferme Manoir de Cremel

Formulaire de recherche

Ferme Manoir de Crémel

 

La ferme-manoir de Crémel a été construite dans la première moitié du XVIIe siècle. On attribue sa construction à Jean le Patou, sieur de la Montagne, président de l’élection de Bayeux et conseiller en la cour des aides de Rouen. Il légua le manoir à son fils, Jean le Patou, sieur de Crémel, lui aussi conseiller en la cour des aides de Rouen. Cette cour souveraine d’ancien régime avait été créée pour traiter de toutes les affaires fiscales et financières. Entre le XIVe et le XVIIIe siècle, on dénombre quatorze cours des aides : une pour Paris et treize provinciales dont Rouen pour la Normandie.
 
Au XVIIe siècle, le manoir est habité par l’ambassadeur d’Espagne et maréchal de France, Bernardin Gigault, marquis de Bellefonds. Au XVIIIe siècle, la famille de la Bigne devient propriétaire du manoir jusqu’à la première moitié du XIXe siècle. Celui-ci est acquis en 1848 par la famille des propriétaires actuels. Le manoir de Crémel est inscrit aux Monuments Historiques depuis 1928.
 
 
 
Le manoir de Cremel est protégé par un long mur d’enceinte qui rend aveugle l’extérieur en bordure de la route. On accède dans la cour par un portail monumental encadré de deux bretèches soutenues par d’imposantes consoles. Appareillé à refends avec deux passages, il présente une porte charretière et une porte piétonne. Côté cour, le portail est orné d’un cadran solaire.
 

Le logis seigneurial est construit, comme la quasi-totalité de logis principaux, selon un plan rectangulaire en pierre calcaire. À l’arrière, apparaît une petite tour carrée avec une échauguette. Sur la façade du logis, un cadran solaire fait face à un second cadran sur le portail. Quatre grandes cheminées décorées ornent le toit du manoir.
 
 
Parmi les nombreux bâtiments agricoles qui entourent le logis, se trouvent une charreterie, des écuries, une étable, une grange, un pressoir et une boulangerie. De nombreux boulins sont présents sur bon nombre de ces bâtiments.
 

 
 
 
 
 
 
  • Flux RSS
  • Imprimer

Informations

Vous souhaitez participer

Apporter vos contributions.

Identification adhérents

Créer un compte

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter.

Formulaire d'inscription à la newsletter

Diaporama photos

voir les autres photos